logo Cie Cirko SensoCirko Senso

Spectacles

Numéro de chambre

"Numéro de chambre", un spectacle intime et poétique, surprenant et chaleureux, furtif et marquant pour 1 ou 2 personnes âgées résidentes.

Un jeune couple d'artistes entre dans la chambre et commence alors le spectacle : accordéon, chant, textes mis en musique... !
Les Arts du Cirque font irruption dans le quotidien de la personne âgée pour un moment simple et intense – tenter d'apporter un petit rayon de soleil. Le numéro s'adapte en fonction de la chambre et en tenant compte du respect de l'intimité de la personne.
Formule très souple, dans l'esprit d'une rencontre plus que d'une visite, "Numéro de chambre" a pour objectif de permettre une relation privilégiée entre un ancien et un jeune créateur, une belle et riche relation aussi bien artistiquement qu'humainement...

Les artistes

Jérôme CANNET : création, accordéon et autres instruments.
Karine AMIOT : création, comédie, chant.
Hervé DUCA : mise en scène.

Un spectacle inédit dans chaque chambre et dans chaque lieu de vie de la Maison de Retraite, avec notamment, la composition de morceaux de musiques originaux. Plusieurs instruments seront de la partie, et surtout l'accordéon, particulièrement évocateur chez les personnes âgées en faisant référence aux les bals musette et aux guinguettes de leur jeunesse.

Durée
Environ 5 minutes par chambre

Interventions / Improvisations de situation également envisageables dans les couloirs et les lieux de vie (salle de séjour, jardin...) en fonction des demandes, des personnes rencontrées, de la configuration de l'établissement, de l'air du moment...

"Numéro de chambre" est un spectacle qui se vit plus qu'il ne se regarde, une intervention artistique. Un spectacle personnel, intime presque comme un secret partagé. La volonté sociale et humaine du projet est clairement affichée : « ce spectacle est destiné à apporter à la personne âgée de la chaleur, de l'apaisement, de la surprise, de la joie, des rires, de l\'émotion... » dixit Marion D'Hooge, à l'origine du projet. Ces interventions se feront dans le respect de la personne, qui a le choix d'accepter ou non l'entrée des artistes dans son intimité. La trame sera convenue avec le personnel de soin et d'animation de l'établissement, qui connaît la personnalité et les troubles physiques éventuels de chaque résident.